S'identifier - S'inscrire - Contact

Heureux qui croit sans avoir vu !

• Dimanche 16/09/2007 • Version imprimable

Que du beau monde à l'inauguration de la station polaire Princesse Elisabeth. Des ministres en partance, d'autres en devenir, des personnalités de toute sorte et tout acabit se pressaient sous le grand hangar de Tour et Taxis pour célébrer l'évènement. Tous étaient convaincus du bien-fondé de l'expérience, et dans la foulée de l'urgence d'agir pour le climat.
C'est vrai que cela n'avait pas l'air mal. Du bois, du feutre, plein de matériaux bien naturels pour une station estampillée " développement durable et total recyclage ". Cela me semble une bonne idée et en plus, je n'ai aucune envie de critiquer le travail de l'Explorateur Alain Hubert. (Je vous invite d'ailleurs à consulter ses différents sites de vulgarisation (1)). Il avance, lui, mais vraisemblablement que les pingouins ou les ours blancs sont plus faciles à manœuvrer que les négociateurs de l'Orange bleue.
J'aurais bien voulu visiter la station, mais la masse de gens qui faisait la file devant l'entrée m'a découragé. Ma femme et moi, nous nous sommes rabattus sur le salon de la Maison Passive (2) qui se déroulait juste à côté. Dans un pays comme le nôtre, où le climat oblige à chauffer maisons et immeubles, construire des édifices peu consommateurs d'énergie est impératif.  Cela représenterait une économie substantielle de CO², mais aussi pécuniaire. (3)
Construire une maison de ce type semble relativement aisé, même si cela n'est pas encore entré dans les mœurs. A ma connaissance, il n'existe pas encore en Belgique de constructeurs " clé sur porte " qui ont intégré pleinement ce concept.  De même, les prescriptions urbanistiques dans nos communes ne permettent pas toujours de satisfaire aux exigences de la maison passive. Il serait bon également de se pencher sur le parc existant dont la rénovation améliorerait la situation énergétique de ses habitants/utilisateurs, mais aussi, par une politique bien pensée, serait source de nombreux emplois.

Bon, nous nous éloignons de la station polaire et du beau monde. Justement, à propos de beau de monde, saviez-vous que Jean-Louis Borloo, ministre français de l'environnement, vient de s'offrir un voyage à Ilulissat, un village du Groenland de 4 600 habitants. (4)
But de son voyage : constater de visu l'impact du changement climatique, conséquence du voyage de ce " Saint-Thomas " : 65 tonnes de CO pour un voyage de 24 heures. En espérant qu'il en soit revenu converti, c'est de la conversion " haut de gamme ".  S'il faut envoyer un par un tous les décideurs de la terre pour les convaincre d'agir d'urgence, on n'est pas sorti de l'auberge.  Je n'ai personnellement eu ni l'occasion, ni l'envie de polluer pour aller jusque-là, mais je ne pense pas que cela soit nécessaire pour prendre les bonnes décisions.
Donc écrivais-je que du beau monde à l'inauguration de la station polaire. Mais est-ce que ce beau monde se rendra également au Grand Prix de Belgique de F1, compétition sportive durablement idiote, coûteuse et polluante organisée dans notre Ardenne verte ? 
Parce que là est l'important. Pourquoi faire le malin sur le climat, pour promouvoir une semaine après, une compétition de F… One ? Il serait intéressant de comparer les listes des VIP des deux manifestations. Il est inutile de rassembler plein de petits lapins dans des petites garennes pour leur filer après la myxomatose. (5) C'est stupide, cruel, irresponsable. Alors, le jour où le gouvernement belge mettra en place un superministère de l'environnement, un Grenelle à la belge, il ne faudra plus faire des mots, mais agir réellement, et pas seulement sur le réchauffement climatique, mais aussi dans d'autres domaines connexes.

Un peu de baume au cœur…
A en lire la presse, le plan Marshall wallon se mettrait au développement durable et au néerlandais. Wachten en zien, dan ! (Letterlijk vertaald). (6)

1. http://www.educapoles.org/index.php?accueil&s=1&rs=home&lg=fr  et aussi http://tropdebruit.be/news/la-bande-dessinee-la-migration-des-ibanes
2. http://www.maisonpassive.be/  ou aussi  http://www.lamaisonpassive.be/accueil
3. http://environnement.wallonie.be/eew/downfile.aspx?dwn=ch08.pdf&dir=rap_pdf
4. http://tropdebruit.be/news/aller-retour-au-groenland-pour-jean-louis-borloo
5. http://fr.wikipedia.org/wiki/Grenelle_%28Paris%29
6. http://www.lesoir.be/actualite/economie/le-plan-marshall-se-met-au-2007-09-13-549428.shtml


Archives par mois


Recherche


Archive : tous les articles

A visiter

  • Blog à part
    • Des écrivains, des journalistes, des critiques littéraires et musicaux, venus d’horizons divers, rassemblés par Vincent Engel pour former une équipe virtuelle, sinon vertueuse… voilà ce que vous propose ce blog à part ! Des coups de gueule, des analyses, des comptes rendus, des sensibilités différentes; mais toujours la même liberté.
  • Vincent Engel
    • Professeur de littérature contemporaine à l'Université catholique de Louvain (UCL) et d'Histoire des Idées et de Formes Littéraires à l'IHECS, il a écrit de nombreux essais, romans, nouvelles ou pièces de théâtre. Il est aussi critique littéraire et chroniqueur
  • Epures ASBL
    • Trop de Bruit en Brabant wallon, l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon. (TBBW ASBL), actif particulièrement sur le territoire de la province du Brabant wallon, a changé de nom en 2013 pour s’appeler EPURES, Ensemble Pour Une Réflexion Environnementale Solidaire et ainsi mieux rendre compte de ses activités. En effet, créé en 2004, ce groupement de citoyens et son comité a mis dans un premier temps l'accent sur les nuisances aériennes provoquées par Bruxelles-National mais s'est, depuis, ouvert à d'autres problématiques environnementales, liées ou non au territoire de la province.