S'identifier - S'inscrire - Contact

Fin de carrière ?

• Mardi 11/03/2008 • Version imprimable

Or voilà que d’éminents, ou qui se croient tels, décideurs, comme on dit de nos jours, interviennent dans cette vie-là (qui n’est petite qu’en apparence, car sont grands ceux et celles qui l’affrontent avec la ferme volonté de faire le mieux possible), en principe pour notre bien à tous, et souvent aussi le plus grand bien de quelques-uns. Et je te réaménage un carrefour en faisant traîner les travaux le plus longtemps possible, et je te sature le ciel nocturne autour d’un aérodrome, et je te réinstalle un circuit où des toqués de vroum-vroumitude pourront communier dans le spectacle de la vitesse, de la pollution et des pubs en cascade sur les bolides en guise d’armoiries. Tout cela ne va pas sans nuisances, mais il paraît qu’il en va, tantôt de ne pas arrêter le progrès, tantôt de créer de l’emploi, tantôt d’accroître le prestige d’une région qui, dit-on, en serait cruellement en manque. Ces malheurs ne surviennent pas qu’en ville, Francorchamps est là pour le rappeler. La campagne n’est pas à l’abri des décideurs, publics ou privés, et ceux qui y habitent peuvent aussi être la cible d’initiatives lourdes en nuisances et en perturbations.

Lire la chronique de Claude Javeau

Archives par mois


Recherche


Archive : tous les articles

A visiter

  • Blog à part
    • Des écrivains, des journalistes, des critiques littéraires et musicaux, venus d’horizons divers, rassemblés par Vincent Engel pour former une équipe virtuelle, sinon vertueuse… voilà ce que vous propose ce blog à part ! Des coups de gueule, des analyses, des comptes rendus, des sensibilités différentes; mais toujours la même liberté.
  • Vincent Engel
    • Professeur de littérature contemporaine à l'Université catholique de Louvain (UCL) et d'Histoire des Idées et de Formes Littéraires à l'IHECS, il a écrit de nombreux essais, romans, nouvelles ou pièces de théâtre. Il est aussi critique littéraire et chroniqueur
  • Epures ASBL
    • Trop de Bruit en Brabant wallon, l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon. (TBBW ASBL), actif particulièrement sur le territoire de la province du Brabant wallon, a changé de nom en 2013 pour s’appeler EPURES, Ensemble Pour Une Réflexion Environnementale Solidaire et ainsi mieux rendre compte de ses activités. En effet, créé en 2004, ce groupement de citoyens et son comité a mis dans un premier temps l'accent sur les nuisances aériennes provoquées par Bruxelles-National mais s'est, depuis, ouvert à d'autres problématiques environnementales, liées ou non au territoire de la province.