S'identifier - S'inscrire - Contact

Les nouveaux rebelles

Les responsables, quels qu'ils soient, sont davantage appelés à se justifier. Ils doivent plus écouter et consulter les gens.

• Dimanche 13/09/2009 • Version imprimable

Des citoyens s'opposent de plus en plus régulièrement aux décisions des pouvoirs politiques. Du moins lorsqu'ils sont concernés et disposent des ressources pour le faire.
Sale temps pour les décideurs : les citoyens mécontents hésitent de moins à moins à contester leurs initiatives ! Et pas seulement lorsque ces projets menacent leur confort ou leurs habitudes - on parle alors du phénomène Nimby, un acronyme qui, traduit de l'anglais, signifie « pas dans mon jardin ». Désormais, la contestation surgit aussi pour défendre, sinon de belles valeurs altruistes, au moins une certaine vision de la société et des droits de chacun.

Lire la suite.

Archives par mois


Recherche


Archive : tous les articles

A visiter

  • Blog à part
    • Des écrivains, des journalistes, des critiques littéraires et musicaux, venus d’horizons divers, rassemblés par Vincent Engel pour former une équipe virtuelle, sinon vertueuse… voilà ce que vous propose ce blog à part ! Des coups de gueule, des analyses, des comptes rendus, des sensibilités différentes; mais toujours la même liberté.
  • Vincent Engel
    • Professeur de littérature contemporaine à l'Université catholique de Louvain (UCL) et d'Histoire des Idées et de Formes Littéraires à l'IHECS, il a écrit de nombreux essais, romans, nouvelles ou pièces de théâtre. Il est aussi critique littéraire et chroniqueur
  • Epures ASBL
    • Trop de Bruit en Brabant wallon, l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon. (TBBW ASBL), actif particulièrement sur le territoire de la province du Brabant wallon, a changé de nom en 2013 pour s’appeler EPURES, Ensemble Pour Une Réflexion Environnementale Solidaire et ainsi mieux rendre compte de ses activités. En effet, créé en 2004, ce groupement de citoyens et son comité a mis dans un premier temps l'accent sur les nuisances aériennes provoquées par Bruxelles-National mais s'est, depuis, ouvert à d'autres problématiques environnementales, liées ou non au territoire de la province.